Spécial Afrique

————–——————————————————————————————————
CATALOGUES D’EXPOSITIONS
 ————–——————————————————————————————————

art of nationSouth Africa : The art of a nation / John Giblin, Christopher Spring.- Thames and Hudson, 2016.
L’archéologie sud-africaine préserve quelques-unes des premières preuves de la pensée et de la production artistiques partout dans le monde. Aujourd’hui, l’Afrique du Sud a une scène artistique contemporaine établie et dynamique qui est souvent en dialogue avec le passé profond et récent.Ce catalogue explore cette relation entre le passé et le présent, en montrant des objets d’art contemporains et historiques côte à côte, témoignant des événements importants de l’histoire de l’Afrique du Sud.

disguiseDisguise : masks and global African art.- Seattle Art Museum; Yale University Press, 2015.
Cet ouvrage relie le travail de vingt-cinq artistes contemporains à la mascarade africaine historique, en utilisant le jeu et la provocation pour inviter les spectateurs à réfléchir de manière critique sur leur monde et leur place en son sein. Les artistes africains ont longtemps utilisé des masques pour définir des relations – entre individus, communautés, environnement ou cosmos – et, parfois, pour défier le statu quo. Cependant, une fois que les masques ont été retirés de leur contexte de performance original, ils ont été transformés en objets de musée, et leurs plus gros messages ont souvent été perdus.

 ————–——————————————————————————————————
MONOGRAPHIES D’ARTISTES
 ————–——————————————————————————————————

awakeningAwakenings : The Art of Lionel Davis / Mario Pissarra.- Africa South Art Initiative, 2017.
This is the catalogue of the retrospective exhibition of works by artist, educator, anti-apartheid activist political prisoner, Lionel Davis (1936-…). Davis is best known for his complex linocut prints that narrate experiences of his youth in District Six, a former residential area in Cape Town, and his incarceration on Robben Island. Apart from his individual works, Davis has collaboratively worked with the annual Thupelo Workshops, where he produced several of his major abstract paintings on exhibit.

pisteLa piste rouge : colonisation, travail forcé et sorcellerie dans le Sud-Est camerounais / Marie Voignier.- B42, 2017.
L’auteure évoque l’histoire politique du Cameroun au XXe siècle, principalement la colonisation allemande et française, ainsi que ses conséquences à travers des entretiens réalisés en 2015 avec les protagonistes ou leurs descendants. Ils relatent notamment le travail forcé (avec la récolte de caoutchouc), la sorcellerie, l’évangélisation ou encore l’action des maquisards indépendantistes de l’UPC.

————–——————————————————————————————————
HISTOIRE DE L’ART
————–——————————————————————————————————

Soul of a NationSoul of a Nation : Art in the Age of Black Power / Mark Godfrey, Zoé Whitley. - Tate Publishing, 2017.
En 1963-1983, une période de changement radical, les jeunes artistes noirs au début de leur carrière aux États-Unis ont été confrontés à des questions et des pressions clés. Comment pourraient-ils faire un art complexe et innovant qui refléterait aussi leurs préoccupations et leur expérience en tant qu’Afro-Américains ?

dadaDada Africa.- Hazan, 2017.
Ce catalogue présente une confrontation de sculptures extra-occidentales avec des peintures, sculptures, collages et photographies dadas créés entre 1916 à 1920, illustrant ainsi les liens de ce mouvement artistique avec la culture et l’art africains, amérindiens ou asiatiques.

————–——————————————————————————————————
PHOTOGRAPHIE
 ————–——————————————————————————————————

61hE+PmwasL._SL160_Recent Histories : Contemporary African Photography and Video Art.- Göttingen : The Walther Collection, 2017.
Histoires récentes 
rassemble les perspectives de 14 artistes contemporains d’origine africaine, qui étudient l’identité sociale, les questions d’appartenance et un éventail de préoccupations sociopolitiques – migration, lignage, héritages du colonialisme et du Calvinisme, et coutume locale ainsi que des expériences personnelles en Afrique et la diaspora africaine.

 ————–——————————————————————————————————
ARCHITECTURE
 ————–——————————————————————————————————

construstivesConstructed Narratives / David Adjaye.- Lars Muller publishers, 2017.
Constructed Narratives rassemble des essais et plusieurs bâtiments récemment réalisés aux États-Unis et ailleurs, par l’architecte britannique originaire de Tanzanie David Adjaye. Dans les essais, Adjaye montre comment son approche de la conception de pavillons temporaires et de meubles, de maisons privées et d’installations à la Biennale de Venise 2015 alimente ses conceptions pour les bâtiments publics. D’autres textes traitent de son engagement avec la géographie, de l’environnement urbain, de son approche de la matérialité et des types architecturaux.

51kp0O0D9sL._SL160_Radically Simple / Francis Kéré.- Hatje Cantz, 2017.
Les structures de Kéré combinent l’influence de sa formation formelle à la Technische Universität Berlin avec les méthodes de construction traditionnelles du Burkina Faso. En travaillant avec la population locale, il place les besoins sociaux et historiques locaux au centre de ses concepts de conception; les résidents sont formés pour devenir des professionnels et donc les constructeurs de leur propre futur.

————–——————————————————————————————————
DESIGN
 ————–——————————————————————————————————

9Wax / Anne-Marie Bouttiaux.- Hoëbeke, 2017.
L’histoire haute en couleur du wax, ce tissu inspiré du batik indonésien et, finalement, adopté par l’ensemble du continent africain. Des podiums à la rue, de New York à Château-Rouge ou Bamako, c’est aujourd’hui le monde entier qui s’arrache ce tissu pour le décliner sous toutes les formes imaginables.

Africa RisingAfrica Rising / Robert Klanten.- Gestalten, 2016.
Africa Rising présente le travail de jeunes créateurs issus des métropoles dynamiques du continent. Des artistes interdisciplinaires tels que Die Antwoord et Xander Ferreira se sont fait un nom bien au-delà des frontières africaines. Leur travail et celui de leurs contemporains redéfinit la créativité africaine et remet en question les stéréotypes et les clichés. Africa Rising est une exploration des pionniers de cette scène et de leurs projets.

design AfrContemporary design Africa / Tapiwa Matsinde.- Thames & Hudson, 2015.
Axé principalement sur la décoration intérieure, le livre présente une cinquantaine de designers, artisans et coopératives basés sur le continent ou une partie de la diaspora qui créent des produits et des intérieurs sophistiqués et innovants. Complet avec des références pour l’approvisionnement en produits africains, Contemporary Design Africa révèle les riches possibilités explorées par une nouvelle génération de créateurs africains.

————–——————————————————————————————————
THEORIE
 ————–——————————————————————————————————

1Conscience noire : écrits d’Afrique du Sud, 1969-1977 / Steve Biko.- Amsterdam, 2014.
L’auteur (1946-1977) fut un des leaders du mouvement de la conscience noire, qui a influencé le développement des luttes anti-apartheid en Afrique du Sud. L’ouvrage rassemble une sélection de discours et d’écrits qui témoignent des conditions de vie, des mouvements de résistance pendant l’apartheid, et d’une philosophie plus générale élaborée par S. Biko au cours de ces années.

figuresFigures de la révolution africaine : de Kenyatta à Sankara / Saïd Bouamama.- Zones, 2014.
La vie et les batailles de personnages historiques qui ont mené un combat contre le colonialisme. L’auteur s’attache à inscrire les parcours de ces icônes dans leurs contextes sociaux, géographiques ou historiques.
oo
1Africa unite ! : une histoire du panafricanisme / Amzat Boukari-Yabara.- La Découverte, 2017.
Synthèse sur le mouvement intellectuel, politique et culturel qui prend le nom de panafricanisme au XXe siècle. Cette étude présente l’évolution du concept depuis la révolution haïtienne dans les années 1790, mais aussi ses acteurs (Marcus Garvey, Kwame Nkrumah, Patrice Lumumba ou encore Malcolm X) qui se sont battus pour la libération de l’Afrique et l’émancipation des Noirs à travers le monde.
oo
2L’Afrique au-delà du miroir / Boubacar Boris Diop.- P. Rey, 2007.
Recueil de textes de cet écrivain sénégalais : hommages à Cheikh Anta Diop et Mongo Beti ; dilemme de l’écrivain coincé entre deux langues ; naufrage du Joola au Sénégal ; flux migratoires vers l’Europe ; défis culturels de la globalisation. Une place importante est consacrée au génocide des Tutsi du Rwanda.
oo
3Ce qui ne sert pas s’oublie / Mathieu Kleyebe Abonnenc.-CAPC-Musée d’art contemporain de Bordeaux, 2015.
Réflexions sur le statut changeant des objets par rapport aux récits historiques, en particulier ceux liés au passé et au présent colonial, sur leur production, leur circulation et sur le processus d’appropriation à travers l’art et la culture. Ces textes accompagnent une exposition de photographies consacrée à la vie des objets et à leur portée      ooooooooooooooomémorielle.
oo

critiqueCritique de la raison nègre / Achille Mbembe.- La découverte, 2015.
Essai sur l’histoire de la pensée raciale née dans l’Europe moderne, des débuts de la traite négrière jusqu’à la remise en cause de la position dominante de l’Europe avec la mondialisation néolibérale. Prix Fetkann de la Mémoire 2013.

inimitiéPolitiques de l’inimitié / Achille Mbembe.- La découverte, 2016.
L’auteur s’appuie en partie sur l’oeuvre de Frantz Fanon pour analyser la façon dont les conflits de la décolonisation au XXe siècle, les guerres de conquête et d’occupation, la terreur et la contre-insurrection sont devenus emblématiques de la société contemporaine. Il interroge les rapports entre la violence et la loi, la norme et l’exception, l’état de guerre, de sécurité et de liberté.

8Pour une Afrique libre / Ngugi wa Thiong’o.- P. Rey, 2017.
Un recueil des essais de l’écrivain kenyan, militant contre l’injustice de la violence coloniale et post-coloniale, qui traite de ses thèmes phares tels que les dangers du mépris envers sa propre culture, le non-sens de la séparation des individus par leurs origines ou le rapport de l’écrivain africain à sa langue.

DecoloniserDécoloniser l’esprit / Ngugi wa Thiong’o.- La Fabrique, 2011.
Publié pour la première fois en 1986, cet essai marque un tournant pour l’auteur. Après de nombreux essais et romans en anglais, il fait ce choix d’abandonner l’anglais pour ne plus qu’écrire que dans la langue de son peuple, le kikuyu. Il dénonce l’aliénation qui l’a conduit à écrire dans une langue que la majorité de ses concitoyens ne comprend pas.